2af326a7a5efd239a91b21dc2f89ee57_l

ElectroniqueS parle de nous !

  “Ce spécialiste de la fabrication et de la livraison rapides de petites quantités de cartes électroniques a investi dans une machine d’analyse aux rayons X en début d’année et a embauché 6 personnes en deux mois.

 

EMS Proto, qui est un spécialiste de la fabrication et de la livraison rapides (délais minimum de 3 jours) de petites quantités de cartes électroniques (de 1 à 50), a doté, en début 2017, sa ligne d’assemblage de composants sur cartes, d’une machine à rayons X qui se charge notamment de l’analyse des soudures.

« Ce qui a facilité des commandes de la part de grands comptes de l’aéronautique, du militaire et du médical», indique Pierre-Yves Sempere, responsable financier d’EMS Proto.
Cette acquisition complète l’achat, antérieur, d’une machine de dépose rapide de la crème à braser, à précision de dépôt de 0,28µm.

Au plan des performances, « la ligne de fabrication actuelle prend en charge des boîtiers aussi petits que le 01005 », souligne M. Sempere.
En ce qui concerne les circuits imprimés destinés à ces cartes électroniques, EMS Proto utilise aussi bien des modèles rigides que flexibles ou flex-rigides. Ces circuits sont notamment fournis par le fabricant français Cirly.

 

Un afflux de commandes

 

Un afflux de commandes a également permis d’embaucher 6 personnes en deux mois, ce qui porte l’effectif de la société à onze. Les profils recrutés ont été des opérateurs et des conducteurs de ligne.

Si les commandes ont augmenté en nombre, la quantité de pièces par commande est, elle, demeurée dans la fourchette 3 à 15 pièces. « La définition du prototype varie d’une entreprise à l’autre : de 3 pièces pour la start-up à plus de deux cents pour certains OEM », remarque Pierre-Yves Sempere.

Le sous-traitant note une progression des demandes en provenance de start-ups opérant aussi bien dans le domaine de l’IoT que dans des domaines traditionnels.
Au plan géographique, EMS Proto indique de nouveaux clients de pays limitrophes comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.”

 

Voir l'article