logo-journal-des-entreprises-300x300

Le Journal des Entreprises parle de nous !

“EMS Proto : Ambitions européennes pour l’assembleur de cartes électroniques

 

Électronique Le fabricant de cartes électroniques souhaite réaliser une levée de fonds de 850.000€ pour la fin du premier trimestre 2017.

Employant huit salariés, dont cinq qui travaillent sur la production dans son usine de 300 m², EMS Proto table sur une levée de 850.000 euros pour la fin du premier trimestre 2017. Objectif : développer sa clientèle hors de France. L’entreprise assemble des cartes avec des composants électroniques plus ou moins complexes que l’on trouve dans les téléphones portables, les téléviseurs, mais aussi dans des équipements pour la robotique, le milieu médical ou encore militaire. EMS Proto, qui a vu le jour en septembre 2014, a pour clients des bureaux d’études et d’ingénierie en électronique, parmi lesquels des groupes tels que Thales ou Acteon. Une commande-type porte sur une à 50 cartes, facturée de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

 

Entrée au capital d’Aquiti Gestion

Co-fondateur d’EMS Proto, Damien Michaud a travaillé pendant quinze ans en bureau d’études et comme responsable d’industrialisation dans l’électronique. Son associé Pierre-Yves Sempere a également exercé pendant 14 ans dans un bureau d’études spécialisé dans l’électronique. Un premier tour de table a permis de récolter 155.000 euros il y a un an et demi, avec l’entrée au capital d’Aquiti Gestion à hauteur de 60.000 euros. Pour cette nouvelle levée de fonds, EMS Proto recherche des investisseurs privés et institutionnels, en particulier des fonds d’amorçage. Cet apport devrait lui permettre d’accompagner son ouverture sur l’Europe, en Allemagne, en Italie et en Espagne.

 

Doubler le chiffre d’affaires

Chiffre d’affaires attendu pour l’an prochain : 1,5 million d’euros. « Nous visons les trois millions d’euros à trois ans », ambitionne le dirigeant. Depuis la création de son site internet en juillet 2015, la PME a réalisé 360 commandes pour un chiffre d’affaires de 650.000 euros.”

 

Voir l'article